le-vilain-petit-caneton

le-vilain-petit-caneton

CULOTTÉ LE CASTA(g)NER !

"Castaner dénonce la «dérive totale»

et la «radicalisation»

des manifestations" (sic)

 

 

Ben voyons!

 

Dérive: "Fait de s'écarter de la voie normale, d'aller à l'aventure, de déraper : La dérive de l'économie." (Larousse)

 

Radicalisation: "Rendre un groupe, son action, plus intransigeants, plus durs, en particulier en matière politique ou sociale" (re-Larousse)

 

En quelque sorte, et avec un zeste d'exagération, on peut dire que le Ministre de l'Intérieur (dont on connaît les antécédents angéliques), proclame haut et "fort" que les Jaunes sont des casseurs, des tueurs, gens irresponsables, gangrénés par un "radicalisme" insupportable qu'il faut éradiquer sans perdre une seconde...

Quel zèle! Quelle lucidité! Quel bel exemple du sens du bien commun!

 

Il y a des "radicalismes" (confessionnels ou idéologiques) qui, eux, empoisonnent et TUENT la France (au propre comme au figuré), des "casseurs" encagoulés impunis qui caillassent les pompiers, les ambulanciers, les médecins, la police, saccagent les églises. Il y a des "extrémistes de gôôôche", nouvelle mouture des "S.A." de Adolf Hitler, tout de noir vêtu, qui attaquent les oppositions politiques "politiquement incorrectes" en hurlant "Barrage au fachisme!"

 

"La dérive de l'économie" (!) est l'exemple cité par Larousse pour définir le mot...

 

Très drôle!

 

Or, que font les Jaunes, sinon que de dénoncer "la dérive de l'économie", dont on sait qu'elle est au service des financiers et des actionnaires, des multinationales, des pollueurs de tout poil (le poêle à bois a bon dos), qu'elle accentue les inégalités, appauvrit le petit peuple, les petits salariés, les petits retraités. La France "jaune" qui n'est pas exactement la France "jeune" que vénère Jupiter du haut des marches de son Château (qui appartient au peuple), mais la France qui a FAIT la France et qui la fait encore par son labeur... La moyenne d'âge des Gilets n'est pas celle des déhanchés fluo des "boîtes" techno ni des "fans" de rap! Des quadra besogneux, des quinqua qui ne peuvent payer des soins médicaux parce qu'ils ne peuvent cotiser à une mutuelle, des retraités qui, avec 1050€ par mois n'achètent un pantalon qu'une fois par an..., voilà ce que sont BEAUCOUP de gilets jaunes, lesquels, contrairement à ce que veulent faire croire l'audiovisuel public, ne sont ni des "radicaux" ni des casseurs irresponsables.

 

La "dérive", la "radicalisation", elle est au Château, à Matignon, sur les bancs souillés de m... occupés par les députés LREM au Palais Bourbon - faune déconnectée du peuple, portée accidentellement à la députation par une lame de fond due à l'affaissement d'un système moribond.

 

Ni l'exécutif, ni le législatif "au pouvoir" ne représentent le peuple de France réellement : ce microcosme arrogant et aveugle, sourd et malentendant, est "légal" mais non légitime. D'autres responsables élus de la nation, par le passé, acculés à leur illégitimité manifeste, en tiraient les conséquences en rendant sinon leur tablier au moins leur portefeuille, ou les clés de l'Elysée!

 

Le Président Charles de Gaulle, lui-même, fondateur de la "Vème République", ayant été désapprouvé par 52,41% des suffrages exprimés pour le référendum du 27 avril 1969, avait rendu les clés.

 

Oui mais ça, c'était "avant"!



22/11/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres