le-vilain-petit-caneton

le-vilain-petit-caneton

Société


Nicole Belloubet et la filiation : PMA par ci, GPA par-là...

Méfaits divers et de la République
pamphlet
LA GARDE DES 'SOTS' INVENTE LE CONCEPT

DE LA FILIATION VIRTUELLE

 

"Exit" la définition: "Ascendance ou descendance entre individus en ligne directe ou collatérale." (Larousse)

 


Place à une filiation "PMA" : changeons le Code Civil pour changer le Monde (de fous)!

 

Ainsi donc, pour avancer dans le progrès (?), dans notre société dite "moderne" (les "mentalités ont changé"), notre Gardesse des Sot(e)s défend bec et ongles (vernis les ongles?) une Loi assassine. En trente ans, les politiques et minorités militantes "désaxées" - qui ne tournent plus sur le même axe que notre Mère nature -, les ex-soixante-huitards ou leurs progénitures sauvages et non éduquées, tout acquis au consumérisme tout en baisant (!) les pieds de Sainte Greta, prétendent "légitimement" effacer des millions d'années planétaires, durant lesquelles toute reproduction, exceptée celle des hermaphrodites, s'est faite par la copulation naturelle d'un élément "mâle" et d'un élément "femelle"...

 

"L'enfant" (enfin, celui qui est "enfanté") devrait donc avoir une filiation "selon grossesse" tout comme un restaurant quatre étoiles facture un homard (!) "selon grosseur" (revoir "Je suis timide mais je me soigne" avec Pierre Richard)?

 

"Exit" le DROIT naturel et inaliénable, aussi vieux que l'homo-sapiens-sapiens existe, de "l'enfant" (je mets les guillemets, car le terme "enfant" devient celui d'un objet de consommation "désiré" avec code-barre) d'avoir SON papa et SA maman! Ce droit BIOLOGIQUE, issu des lois universelles qui régissent notre univers, doit être éradiqué de notre "droit" (complètement de plus en plus tordu) au motif de "modernité"!

 

On comprend mieux à présent pourquoi les "merda" officiels (ou officieusement officiels) ne cessent de dégoiser sur les travers des religions, puisque cette brûlante "nécessité" d'ajustement de notre "droit" devant passer "en forceps" nonobstant les "codes traditionnels" (et moraux) qui régissent parenté, filiation, famille, au nom de la sacro sainte (seins-te) "Liberté-égalité-fraternité"... En détruisant la religion chrétienne (et donc "sa" culture), seule garante morale de la cellule familiale associée au respect du père et de la mère, ainsi qu'à celui des enfants, on se débarrasse d'une légion encombrante!

 

Acte 1 : décrédibiliser les religions chrétiennes (qui sont les mères porteuses du respect de la filiation biologique et de l'équilibre sexuel).

 

Acte 2 : formater l'opinion publique, les ados puis les enfants via l'école et le cinéma, de façon à ce que l'être humain accepte de n'avoir de sexe que "de nom" et que la jouissance lubrique doit être le seul crédo d'une "société libre". Familles, je vous hais!

 

Acte 3 : insidieusement, sournoisement, progressivement, transformer (déformer) le Code Civil (lui-même inspiré de l'antique Code de Hammurabi datant de quelque 1750 av. J.-C.) en en faisant un code pour libertins d'où le droit de l'enfant n'est plus - et pour se dédouaner, avoir voter au préalable l'interdiction de la fessée (la société "moderne" prend soin des enfants!).

 

Acte 4 : Ces lois scélérates et contre-nature votées, manipulez l'opinion pour qu'elle pointe du doigt les "obscurantistes" indécrottables ou autres "curetons" qui en dénoncent la perversion du genre humain et qui sont 'forcepsment' des fachos.

 

Acte 5 : gestation (?) de quelques lois annexes qui, pour intimider les "mâles pensant" et mères trop bien pensantes, pénaliseront tous commentaires contestant ce pseudo "droit à l'égalité" accordé à des individus, couples homo ou célibataires, qui veulent à la fois se beurrer et l'argent du beurre.

 

A prévoir un nouveau délit : la PMA-GPAphobie (amende de catégorie 3).

 

Baisez le rideau!


Pardon : baissez le rideau...

rouge...

 

du sang des innocents qui vont naître...


24/07/2019
0 Poster un commentaire

Le 14 Juillet 2019 An II de la dictature Macron

LE 14 JUILLET A -T-IL (encore)

UN SENS ?
pamphlet
(déconseillé aux âmes sensibles)

 

 

Dans ma candeur d'enfant puis de jeune gaulois, j'ai été assez longtemps "adepte" du culte du 14 Juillet. Pas dans le sens vulgaire et populaire où cette fête dite "nationale" était l'occasion de danser avec les flonflons des "bals populaires" (Sardou), bien que je trouvais l'opportunité plutôt sympathique (la tradition!), mais pour ce qu'elle avait "d'emblématique"...

 

 

 

Il m'est même arrivé, bien après le coûteux et mercantile "bicentenaire", de me rendre à un feu d'artifices... un bonnet phrygien sur la tête. Il devait y avoir quelque 3000 personnes et j'étais le seul "affublé" de cette coiffe pittoresque (héritée du bicentenaire); un jeune beur m'a toisé en me criant, goguenard: "Il est beau votre bonnet"! Il n'y avait pas de méchanceté dans son propos mais un étonnement, comme si le bonnet rouge phrygien était là comme un cheveu sur la soupe!

 

 

 

Puis, les années filant, j'ai pris du recul, sur les gens, la politique, l'Histoire (avec un H majuscule)..., et j'ai déchanté, replaçant cette date festive dans son contexte bien réel, celui de la sanglante Révolution de 89, la pire calamité que la société occidentale n'ait jamais fomentée!

 

 

 

Cette arnaque magistrale, conduite de mains de maîtres par des bourgeois carriéristes et hystériques, a plongé le pays France dans le chaos le plus sanglant, le plus immonde de toute son histoire... Les Guerres de religion, à côté, c'est la cour des petits! Les dragonnades aussi. Et l'inquisition n'est qu'amateurisme!

 

 

 

Manipulé par des meneurs qui, eux, SAVAIENT où ils allaient et ce qu'ils voulaient, le "bon peuple", femmes en tête, a donc "pris la Bastille" puis, quelques mois plus tard, a été cherché la famille royale à Versailles, pour la contraindre à résidence aux Tuileries.

 

 

 

Avec le leurre, savamment rédigé, de la "déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen" (première mouture), les hordes populistes (!) deviennent les garants d'une succession de dictatures, plus sanglantes les unes que les autres, aboutissant à l'Empire puis aux "restaurations" de monarques incompétents...

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2018/11/849815/artfichier_849815_8084696_201902012725841.jpg

 

 

 

Le peuple sera plus opprimé que sous l'Ancien régime, muselé, manipulé, disloqué par des rivalités intestines. Les pauvres demeureront pauvres et les nouveaux riches plus riches.

 

 

 

La Révolution Française est une gabegie et une escroquerie!

 

 

 

Tout comme Brassens, qui chantait son credo concernant la non participation à la "Fête Nationale", cela fait des lustres que le 14 Juillet est devenu pour moi un jour "sans".

Sans bains de foules,
sans défilés,
sans hypocrisie,
sans discours...

 

 

 

Le Dieu des Armées? Il n'est pas le mien! Au demeurant, quelle incohérence de prétendre défendre et poursuivre "la paix" en étalant la guerre!

 

 

 

Et quel gâchis, avec force dépense d'énergie et de temps, la pollution ("l'empreinte carbone"), la dégradation de la chaussée, etc., pour exhiber 4000 hommes marchant au pas et venir "rendre les honneurs" au Ceausescu français, campé dans son orgueil pathologique sur la tribune Officielle (Avé! César, ceux qui vont mourir te salue!"), bellâtre qui aime à rappeler "Je suis votre chef" à la gente militaire.

 

 

 

Le 14 Juillet?
Non merci!

 

 

 

La Nation, c'est bien autre chose, c'est 2000 ans d'Histoire, de combats pour l'identité, une culture, une civilisation, des traditions, le christianisme (ce qui n'exclue pas d'autres obédiences)...

 

 

 

Nos pseudo-républicains ("Liberté, Egalité, Fraternité") au pouvoir qui saluent le drapeau tricolore sont, de fait, les fossoyeurs de la "Nation", les assassins de son peuple, les nihilistes de sa Culture.

 

 

 

Une Fête "nationale"? Oui mais à une autre date et sans défilés "militaires" et de policiers...

 

 

 

Je rêve d'une manifestation festive vraiment "populaire", colorée, composée des "forces vives" de la Nation: les ouvriers en bleu de travail, les enseignants en blouses grises (!), les professionnels "de santé" en blouses blanches, les troupes de jeunes scouts en uniforme, les paysans avec leurs tracteurs et leurs troupeaux, veaux, vaches, cochons...

 

 

 

Avec des moutons mais pas ceux qui portent les patricides (néologisme) à l’Élysée et au palais Bourbon!

 

 

 

La France profonde, la VRAIE France, non celle de la "Révolution" mais celle des sillons et des clochers, des campagnes, des ateliers, des écoles. Celle qui existait bien avant la révolution bourgeoise "de 89" et que les politiciens de tout poil, "républicains surtout", n'ont cessé de trahir! La France, ce n'est pas seulement celle des villes et des cités, qui n'en sont que les chancres obligés, mais celle de Charles Trenet.

 

 

 

14 Juillet 2019 : An II de la dictature Macron.

 

 

 

Je reste dans mon lit douillet (sic) et n'allume pas la petite lucarne.


14/07/2019
0 Poster un commentaire

Sainte Barbe au bûcher ?

LA PRESSE


Attaques en règles contre les traditions religieuses

chez les militaires

 

 

 

Naturellement (et culturellement), l'Armée, les pompiers (avec la sainte Barbe), ont leurs "saints patrons" et leurs traditions séculaires liées à la croyance religieuse chrétienne, racine culturelle du pays France.

 

Que l'on soit athée, agnostique, catho ou lutérien, pratiquants ou non, nul ne s'insurgera que des "corps constitués" ou vieilles institutions continuent à faire perdurer leurs rites et traditions..., sauf les jeunots incultes de la Rem et les officines occultes qui les manipulent (une minorité agissante toxique), lesquelles poursuivent leur travail vénéneux de déconstruction de la culture occidentale, au profit du culte du matérialisme athée pervers et mondialiste...

 

 

sainte-barbe-patronne-des-artilleurs-pompiers-mineurs.jpg

 

 

 

 

Incohérence et hypocrisie

 

Nous sommes confrontés à une phase (maçonnique) de déchristianisation tous azimuts. Curieusement, et cela interpelle, les concessions les plus discutables sont quotidiennement cédées aux tenants d'un "islamisme" dévoyé - rien à voir avec le culte musulman.

 

J'ai vu, hier, dans une grande surface, une fillette (vu la taille: 7/8 ans) entièrement vêtue de la tête au pied d'une robe et voile faisant penser aux "sœurs de la charité" des années vingt. Chronique normale d'une France incohérente où le féminisme fait "sa loi" mais où les petites filles sont sacrifiées aux préceptes draconiens d'une minorité religieuse qui les spolie de leur entité naturelle...

 

Les LREM et Cie et autres "penseurs" gaucho bobo vont nous dire : "Les nonnes aussi sont voilées!". Ben, voyons! Ces hypocrites assassins du droit des enfants à vivre en enfants ignorent ou tentent de le faire croire que les nonnes sont des ADULTES qui se sont "mariées" de leur plein gré à Dieu.

 

Vaste sujet!

 

Quant aux traditions martiales, vouloir en éradiquer toutes les évocations spirituelles (chrétiennes, évidemment) procèdent de la pire opération de sape d'une civilisation millénaire.

 

 

Un "Remake" de série B

 

C'est bien d'une "religion de l’athéisme" très agissante qu'il s'agit, inoculée sournoisement dans la société française: voir le Culte de "l'Être Suprême", qu'a tenté (en vain) d'imposer le sanguinaire Robespierre (Ro... baise St-Pierre) en 1794. Cette notion de "l'être Suprême" est très présente dans une obédience maçonnique.

 

 

 

ete supreme robespierre.jpg

 


10/04/2019
0 Poster un commentaire

PETITS DEUJ' GRATOS ET CANTINE A 1€

Les moutons lâchés

dans le champ de luzerne !

 

 

 

Depuis quand l’État doit-il se substituer aux familles pour nourrir leurs enfants?

 

Occulter les responsabilités parentales pour mieux asservir et manipuler les populations... Rendre les familles dépendantes pour mieux en exploiter les faiblesses...

 

Une société de moutons qu'on fait courir aux râteliers comme on les précipite dans un champ de luzerne.

 

Les "familles" dépensent sans compter pour de l'inutile, du superflu, pour faire porter par leurs "enfants-rois" des vêtements ou chaussures "griffés" et leur acheter des classeurs à l'effigie de leurs "héros", des "consoles" et des "tablettes"...

 

 

 

Prenons le problème par le bon bout !

 

 

Que l'Etat commence par détaxer totalement les produits de nécessité courante, l'essence, rendre gratuits les transports en commun, les fournitures scolaires, diminue les loyers des pseudo "H.L.M" de plus en plus prohibitifs, sanctionne les employeurs mal-payants, compensant ces impôts déguisés en mettant un terme à la fraude fiscale, en évitant les gabegies gouvernementales et administratives, en rétablissant l'impôt sur les grandes fortunes et en taxant les actionnaires qui vampirisent l'économie, en cessant d'assister financièrement et sans contrepartie des individus sans foi ni loi !

 

Le "manque à gagner" des taxes abusives peut être aisément compensée : les économies et les recettes à engranger existent mais leur énumération reste "secret d’État" !

 

Les parents pourront alors payer les cantines et "offrir" le petit deuj' à leur progéniture.

 

Le système étatique, de plus en plus liberticide, se conforme progressivement, sournoisement, aux régimes communistes qui font des castes dirigeantes, nanties et opulentes, privilégiées, les maîtres d'une population dépendante et soumise.

 

 

 

 

 

LO PASTRE.jpg


08/04/2019
0 Poster un commentaire

Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser